• Nous nous sommes retrouvés à cinq dans la voiture d'Amelia, cette dernière au volant, Gabriel à ses cotés, et Luna, Dante et moi sur la banquette arrière.

    Dante se remit à râler, je posais immédiatement ma main sur sa bouche pour le faire taire. Puis l'embrassais, laissant glisser ma main sur son cou. 

    "Nous faites pas de bébé Dante ! Ce serait le pire que le monde puisse connaître, dit Luna."

    Dante lui répondit avec un élégant geste impliquant son majeur, tout en continuant de m'embrasser, ses lèvres sensuelles ne cessaient de jouer avec les miennes. 

     

     Il faisait bon vivre sur la place de la ville juste en face de la mairie. Amelia eut du mal à se garer, il y avait une grande foule agglutinée sur l'esplanade centrale. Une estrade avait était construite, sur laquelle le maire serrait des mains sans compter. 

    Gabriel, Amelia et Luna partirent de leurs cotés, quand à Dante et moi, nous restâmes ensemble main dans la main. 

    Les gens retrouvés leurs amis, prenaient un verre sur la terrasse du café en face, ou allaient saluer le maire. 

    Puis la parade commença, en tête de cortège la fanfare de la ville, jouant des airs joyeux puis vint ensuite les chars racontant l'histoire de Black Stone. Amelia nous avait caché qu'elle était sur l'un d'eux en robe d'époque, ses cheveux tout en anglaise à la mode d'autrefois. En jetant un coup d'oeil à Dante, je remarquais qu'il la fixé, une lueur d'embarras dans les yeux. La jolie brunette devait lui rappeler Khristina ...

     A la fin de la parade, une fête foraine se mit en marche, les lumières des néons éclairaient de toutes les couleurs les environs.

    (Sweet Dreams - Eurythmics)

    La musique des auto tamponneuses faisaient vibrer le sol. On aperçut Luna entrain de draguer un jeune homme près des montagnes russes tout en faisant la queue pour l'attraction culte. Dante et moi primes une voiture différente, et mon petit copain déclara la deuxième manche de notre petite guerre.

    Quand un homme, casquette vissé sur le front frappa violemment ma voiturette, Dante lui hurla dessus et fonça dans l'homme. Mon vampire se fit expulser de l'attraction.  

    Puis pour combler un petit creux, je pris un paquet de churros, nous mangeâmes chacun une extrémité jusqu'à s'embrasser. 

    En passant devant la maison hanté, je vis Amelia monter dans un petit wagon, avec Gabriel passant ses bras autour d'elle pour la protéger. 

     Mon amoureux et moi continuâmes vers l'attraction principale : une immense grande roue lumineuse. Une fois en haut, j'en profitais pour embrasser Dante, tout était tellement parfait ce soir. 

     Pour finir la soirée en beauté, toute la foule ce réuni au centre de la ville et après un petit discours du maire, un feu d'artifice éblouit le ciel. 

     Je ne sais pas vraiment à quoi il ressemblait car à minuit pile, une sorte de cri aigu, un sifflement plutôt me martela le crane, bien plus fort que ce que Khristina avait put m'envoyer.   

     

     Ma vision se troubla, je m'effondrais sous la douleur, des milliers de petites aiguilles s'enfonçaient dans ma tête. En tournant brièvement la tête vers Dante, je constatais qu'il se roulait à terre de douleur. La foule autour de nous se recula, afin qu'un groupe de policiers puissent approcher et enfoncer l'aiguille d'une seringue dans mon bras.  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :