•  Je me réveillais en douceur, un baiser me tira de mes songes. A peine j'ouvrais les yeux que je vis Dante, lavé, habillé, coiffé, en bien meilleur forme qu'hier. Il se leva après une étreinte pour ouvrir les rideaux, une douce lumière de jour me parvint. 

    "Comment vas-tu princesse ?

    -Parfaitement bien mon prince, répondis-je sourire aux lèvres en m'étirant.

    -Aujourd'hui c'est ta journée ! La maison est pour nous pendant ces prochaines 24 heures ! J'arrive tout de suite, je vais te ramener le petit déjeuner au lit."

     Il revint avec un plateau en bois, en son centre un bol rempli de chocolat chaud, cerné de 4 tartines grillées, deux au nutella et 2 au beurre. Il y avait aussi un verre de jus de fruit et un autre de sang. Il avait même déposé une tulipe rose sur le coté du plateau.  

     Dante s'assit sur le lit, et m'invita à manger. Nous grignotâmes en amoureux. Je lui fis lécher mes lèvres pleine de sang après avoir bu une gorgée. Il poussa le plateau, puis m'embrassa avec douceur. 

    Je le repoussais en arrière, et passais au dessus tout en l'embrassant avec passion. Sur ce il répondit férocement en arrachant ma chemise de nuit. Je retrouvais enfin mon homme. 

     Après un mois d’abstinence, il n'avait rien perdu de son talent.  

     Nos ébats se poursuivirent dans la baignoire, dans une eau chaude. Ce n'était pas évident de se laver avec des mains se baladant sur votre corps. 

     Après plus d'une heure, j'arrivais enfin à m'habiller, après pas mal de galipettes il faut l'avouer. 


    votre commentaire
  •  

    On passa la matinée dans le canapé à discuter, et regarder la télé, tout en s'enlaçant tendrement. 

     A l'heure du déjeuner, mon amoureux mit ses mains devant mes yeux, et me conduisit jusque dans la salle à manger. 

     

     Quand il me découvrit les yeux, je vis la salle rempli d'orchidées blanches et de plumes. Il m'installa sur une chaise drapée d'or. Dans un coin de la salle, un immense sapin, supportait des tonnes de boules blanches et ors avec des plumes et des nœuds partout. Noel ne tarderais pas à arriver ! 

     Mon serveur du jour m'apporta tour à tour les plats qu'il avait concocté. Je n'aurais jamais crus que Dante avait des talents de cuisinier, c'était savoureux !

     Une fois le repas terminé, nous partîmes faire un tour en voiture. Le vampire un peu macho, me laissa conduire ma voiture malgré qu'il ne répète : "Femme au volant égal accident."

     

     On s'arrêta pour se promener dans un parc. Beaucoup de personnes étaient aussi de sorti pour construire des bonhommes de neiges, faire des batailles, et des anges dans la poudreuse. 

     Puis Dante repris le volant et nous conduisit jusque Richmonde faire les boutiques. Il me força à m'acheter une petite robe de soirée noir, courte mais chic, ainsi que les chaussures assorties, et me demanda de m'habiller comme ça pour la soirée. 

     Il m'emmena dans un restaurant français pour le soupé. 

     

     


    votre commentaire
  • (Scream and Shout - Will I Am)

     Après le repas, il me conduisit dans un  club branché. On dansait comme des fous. Je voyais Dante s'éclater. On virevoltait sur le dancefloor.  

     On pu même danser un slow. Notre première dance à deux. 

    Etre dans les bras de Dante était indescriptible. ça pouvait paraître stupide, mais j'avais l'impression qu'il était mon ame soeur, et que rien ne pourrait nous séparer.

     J'aurais continué de danser jusqu'au petit matin, si Dante ne m'avait pas tiré dehors vers 4 heure du matin.

     En rentrant j'eus une très belle surprise ! 

     La chambre avait été entièrement rénové ! On avait posé un parquet noir, repeint les mur en blanc, posé de la tapisserie à certain endroit. Les meubles anciens avaient été remplacé par des meubles neufs et modernes. 

    Le lit semblait tellement confortable avec sa montagne d'oreillers en coton !

    "C'est magnifique ! dis-je émerveillée.

    -Rien n'est aussi beau que toi !

    -Oh arrête de faire ton dragueur.

    -Très bien, passons au chose sérieuse alors ! répondit-il en ouvrait sa braguette. Mais avant d'inaugurer notre nouveau lit? Je veux te demander quelque chose d'important." 

    Il posa un genou à terre, et chercha dans ses poches. Il en sorti une petit boite de velours noir. Il l'ouvrit lentement pour me laisser du suspense, que j'aurais aimé sauter. Un énorme rubis rouge sang entouré de deux autres pierres blanches plus petites était à l'intérieur.

    "Oui !!!!!!

    -Tu n'es pas drôle ! Laisses moi parler avant ! Laura, voudrais-tu devenir Madame Calvelli, et passer l'éternité avec moi, ton humble serviteur, l'ange de la mort, le dieu du sang, le beau gosse avec qui tu couches, et l'homme qui t'aime sincèrement ... Et là tu peux répondre !

    -OUI ! OUI ! OUI ! J'en serais très fière !"

      Il me passa alors la bague au doigt. Je la regardais, avec des yeux humides, je me retenais pour ne pas pleurer de joie. 

    "Laura Calvelli, ça le fait ! rigolais-je.

    -Trêve de plaisanterie ! Chose sérieuse maintenant ! dit-il en me poussant dans le lit."

    Il se plaça au dessus de moi, et commença à caresser mon cou de ses lèvres. Puis remontant vers mon oreille, il y chuchota : "Je t'aime tellement, je veux passer le reste de l'éternité avec toi !"

    Je passais mes mains de part et d'autre de son visage pour le regarder dans les yeux et ajoutais : "Moi aussi je t'aime à la folie."

     

    * * * * * * *

     

    Fin du chapitre 10 !

    Demande en mariage ! Vous vous y attendiez ? 

    Alors mes talents de décoratrice ? ;) Vous préférez avant ou après la chambre des amoureux ?

    A bientôt ! :)

     

     


    votre commentaire