• (Hand Of Blood - Bullet For My Valentine)

     

    Chapitre 7 : Hand Of Blood

     La petite pute de Brook McBride ! Comment pouvez-t-elle être aussi forte que la sorcière que je m'étais procuré ! La colère m'aveuglait, j'en arrachais un morceau de la structure en bois du lit. 

    Chapitre 7 : Hand Of Blood

    "Ne t'inquiètes pas, nous trouverons autre chose, tenta de me calmer Dorothy."

    Au lieu de ça, je balançais le morceau de bois vers elle. La sorcière à la peau d'ébène, l'évita au dernier moment, et le morceau se planta dans le mur de la chambre.

    Chapitre 7 : Hand Of Blood

     

    Une chose m'exaspérais : que je fus assez bête pour me vendre aussi facilement ! Si j'avais sût résister à Gabriel aussi proche de moi, je serais resté discrète, et ils n'auraient rien vu ! J'aurais tué Amelia tranquillement ! Et j'aurais pu prendre sa place ! De plus, maintenant que Dante était amoureux (laissez moi rire) je n'avais plu aucune influence sur ce crétin ! Décidément aujourd'hui n'était pas mon jour !  

    Chapitre 7 : Hand Of Blood

    "Bon je vais y aller, ça ne sert à rien de réessayer pour l'instant."

    La sorcière quitta la chambre. 

    Elle, aussi, était stupide ! J'avais réussi à la convaincre qu cette Amelia conspirait contre les sorcières, et dans sa mission pour protéger son espèce, elle avait accouru.

     Mais rien ne ce passé comme prévu, et cela me rendait folle !

     Je tapais dans le mur, la marque de mon point resta imprimé dessus.  


    votre commentaire
  •  Je ruminais ma rage, il fallait que je face quelque chose ! Peut être tuer un régiment de commando, ou dévaster une garderie. Je quittais mes rêveries quand quelqu'un frappa contre le bois. Mes crocs descendirent, j'ouvrais la porte à la volé, et attrapais l'humain qui s'y tenait derrière pour le jeter sur le lit. 

    L'adolescent avait les bras tremblant, la sueur perlait sur son front, et il ne pouvait s'arrêter de s'agiter.

    "Ethan ! M'exclamais-je avec un sourire.

    -Il m'en faut !"

    Je m'asseyais sur le lit, et me taillais le poignée.

     

    Il se jeta sur les quelques gouttes qui coulaient, le sang de vampire était devenu une véritable drogue pour l'humain. On avait un deal lui et moi, je lui donnais des fioles de mon sang, qu'il revendait comme étant une toute nouvelle drogue sortit d'un labo quelconque, et il me ramenais l'argent que nous partagions. En contre partie, je me nourrissais de lui, et Ethan me donnait des informations sur sa sœur. 

    Une fois notre petit marché réalisé, je m'allongeais à coté de l'humain, qui était beaucoup plus calme maintenant qu'il avait eu sa dose.

    "Pourquoi je n'ai plus eu de nouvelle depuis 2 semaines et demi ? demandais-je.

     -Laura nous a éloigné de toi, elle m'a détruit mon téléphone.

    -Pathétique ! Je suppose qu'il s'agit de la volonté de Gabriel."

    Il inclina la tête en signe d'affirmation. Ce qui me mit hors de moi une nouvelle fois.


    votre commentaire
  • J'attrapais Ethan par l'épaule, et plantais violemment mes crocs dans sa carotide.

    "Khris ... Stop ! Arrête !"

    Je n'écoutais plus rien, la colère m'aveuglait et le sang me rendait folle. 

     Dans un moment de lucidité, je jetais Ethan sur le sol, j'avais encore besoin de lui, je ne devais pas le tuer. Le jeune homme avait l'épaule en sang, il y porta sa main pour tenter de contrôler l’hémorragie. Avec une vitesse vampire, je me rendais dans la salle de bain et lui jetais une serviette de bain à la tête.

    "Maintenant dégage ! ordonnais-je.

    -Je ... peux pas sortir comme ça !"

    Au lieu de répondre, je l'attrapais par le col, et le balançais dans le couloir, puis claquais la porte. J'en arrachais la poignée de colère. 

     

     Deux minutes plus tard, j'entendais des gémissements plaintifs provenant du couloir. Je levais les yeux au ciel, et ouvris la porte. Derrière se trouvait Ethan entrain de perdre connaissance. Sa tête reposé à même le sol, et son épaule était pourpre, le sang commençait à se répandre sur la moquette du couloir. Je l'attrapais par les pieds et le tirais dans la chambre, puis refermais la porte.

    Devais-je le laisser mourir ? Cela affaiblirait grandement la petite salope d'Amelia ... Puis, me rappelant qu'il avait mon sang dans le système, je m'activais. J'appuyais légèrement sur son cou afin de senti un faible pouls sous la peau. Grâce à une seconde dose de sang, je pu le guérir. Heureusement pour moi ! Si il mourrait avec mon sang dans le système, il reviendrait en vampire, je n'avais pas besoin de m'occuper d'un gamin junkie ! 

     Je m'installais sur le lit, et croisais les jambes, tout en fixant l'humain. Il ouvrit les paupières lentement, un peu perdu. 

    "Amelia ? demanda-t-il.

    -Non raté ! m'exclamais-je."

    Il referma les yeux et inspira profondément. Je continuais de fixer l'ado, qui se décida enfin e se lever en s'aidant de ses mains. Il vint s'asseoir à mes cotés, puis se laissa tomber en arrière sur le matelas trop dur à mon gout. 

    "Tu vas me tuer quand ? demanda alors Ethan d'une voix calme.

    -Je n'ai pas l'intention de te tuer. Tu veux mourir ? demandais je curieuse."

    Il se redressa alors et planta ses pupilles dans les miennes.

    "-La vie ne vaut rien ! La vie est naze ! Je suis un drogué alors que j'ai à peine 16 ans, je n'ai aucun avenir, je fous rien en cours, je suis pas fait pour ça.

    -Tu n'as que 16 ans, et la vie te semble déjà ennuyante ... C'est pitoyable !"

    Il leva un sourcil, quelque peu agacé par ma remarque. Je me levais pour quitter la chambre, Ethan se précipita à ma suite. Je laissais une liasse de billet sur le comptoir de l'accueil et sauta dans ma voiture. Une pointe d'exaspération m'envahit.

    "Tu n'es pas sérieux ! M'exclamais-je.

    -Tu peux me ramener chez moi au moins ! s'exclama-t-il."

    Je démarrais vers Black Stones.

     

    * * * * * * * * *

     

     Je me stoppais net devant chez les Wade. Les pneus crissèrent sur le bitume, Ethan qui n'avait pas mit sa ceinture fut projeté en avant. Heureusement pour lui, je le rattrapais avant que sa tête ne tape dans mon pare brise. 

    "Putain ! Mais t'es folle ! s'exclama Ethan.

    -Je croyais que tu voulais mourir, répondis-je en levant un sourcil."

    Je me surprenais, j'avais fait une bonne action : vu la tête de l'adolescent, voir la mort d'aussi près l'avait sans doute convaincu que la vie comptait un peu à ses yeux.

    "allez maintenant dégages de ma voiture ! ordonnais-je."

    Il s'exécuta, et se rendit  chez lui sans se retourner vers moi. J'étais enfin débarrassé de lui.

     

    * * * * * * * * * *

    Fin du chapitre 7 ! 

    Alors que pensez vous de Khristina ? Psychopathe ou folle amoureuse désespérée ?

    Quand à Ethan ? Suicidaire ou pas ?

    A bientôt :D 

     


    votre commentaire
  • (In The Dark - Birthday Massacre)

     

     Aujourd'hui il ne se passa rien de bizarre, je partie au lycée, sans m’inquiéter de l'avis des gens sur le meurtre que je ... que Khristina avait commis, en effet Dante et Gabriel avaient passé une partie de la journée d'hier à hypnotiser les élèves.  

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

     

     Le lendemain après midi, je le passais à faire les boutiques avec Amelia, le soir même, Gabriel nous avait tous invité dans un grand restaurant italien, il fallait donc être habillé en conséquence ! Et cela faisait du bien d'agir "normalement". Je voulais me faire la plus belle possible pour que mon petit ami soit fière de m'avoir à son bras.

     Amelia retourna chez elle vers 18 heure pour se préparer. Quand à moi, je tentais pour la première fois de me faire maquillé et coiffé par des professionnels. Il s'agissait tout de même de notre première sortie tous ensemble, ainsi que mon premier restaurant avec le brun qui partageait désormais ma vie. 

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

     J'étais ravi du résultat ! J'avais pu enfiler la magnifique robe que je venais d'acheter, et je me contemplé maintenant dans le grand miroir. Cela faisait du bien de prendre soin de soi. 

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

     

     De retour à la maison, j'eus une petite soif. Je descendis au sous sol pour aller chercher une pochette de sang que les habitants de la maison gardé précieusement dans un frigidaire spécial. Un léger courant d'air me fit frissonner. Je me retournais alors précipitamment, mais il n'y avait rien de suspect dans la pièce. Je repris mon activité, mais lorsque je me tournais une seconde fois, je tombais nez à nez avec une femme au visage rond et de longs cheveux blonds raides. 

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

    "Bonjour, je suis Luna, se présenta l'intruse. Désolé, je ne voulais pas t'effrayer, ça va bien faire une heure que j'attends ici, c'est une très jolie maison ! 

    -Euh, bonjour, répondis-je surprise. 

    -Je crois que tu es la chérie de Gabriel, il m'a dit que tu étais vraiment magnifique !"

    Avant que je ne puisse répondre, elle me prit dans ses bras. Quand elle me lâcha, je pus lui avouer : "Je suis la copine de Dante, pas de Gabriel. Je m'appelle Laura.

    -Oh ma pauvre chérie ! Tu n'es pas la première à être passé par là. Depuis que je le connais, il a eu un bon nombre de copines. Je plaiderai ta cause pour ne pas qu'il te tut quand il en aura mare. Tu sais que Dante est un ...

    -Vampire ! Oui je sais ...

    -Il a du t'hypnotiser, tu m'as l'air d'une fille bien, même un peu trop bien pour lui !

    -Non, je suis avec lui de mon plein gré !

    -Oh, resta-t-elle scotché."

    C'est à ce moment que les frères Calvelli décidèrent de descendre au sous sol. 

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

    "On parle de moi, demanda Dante en ce passant la main dans les cheveux.

    -Tu n'en ai pas digne d’intérêt ! s'exclama Luna, ne se donnant pas la peine de se retourner."

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

    "Gabriel ! s'exclama la blonde en se jetant dans les bras du concerné. Toujours aussi beau ! 

    -Ravi de te voir aussi, ajouta Dante qui voulut la prendre dans ses bras à son tour."

    Luna évita le vampire.

    "Luna ! Qu'est ce que tu fabriques ici ?! demanda Gabriel, toujours surpris.

    -Je n'allais pas oublié de venir te voir pour tes 164 ans !

    -C'est ton anniversaire ! m'exclamais-je surprise." 

    Enfin Dante me remarqua, le seul mot qui sortit de sa bouche fut : "Ouah !"

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

    Il vint me prendre dans ses bras immédiatement après.

    "Comment tu trouves ? demandais-je amusée.

    -Magnifique, ravissante, sublime, éblouissante ...

    -C'est bon j'ai compris l'idée, rigolais-je. Gabriel, tu ne m'avais dis que c'était ton anniversaire !

    -C'est normal, mon petit frère n'aime pas être le centre d'intérêt, rétorque Dante."

    Chapitre 8 : Birthday Massacre

    Luna donna un coup de coude à Gabriel.

    "Au faite Laura, je te présente ma meilleure amie, dit-il alors.

    -La mienne aussi ! s'exclama Dante.

    -Qui voudrait être ton ami ! Tu n'est qu'un monstre, lui répondit Luna.

    -Tu me touche droit dans mon petit cœur mort ! sanglota Dante faussement blessé. Bon j'aimerais qu'on y aille ! Je veux que tout le monde voit à mon bras cette magnifique femme !

    -Dis Dante, comment as tu fait pour que Laura soit avec toi ? Sorcellerie, torture, c'est un service qu'elle te rend, demanda Luna."

    J'éclatais de rire avec Gabriel, Luna nous suivit, Dante fut réellement vexé cette fois ci. Je me calmais un peu, passais mon bras dans celui que me tendais mon vampire, et lui chuchota à l'oreille : "Enfin quelqu'un à ton niveau pour l'ironie !"

    Luna me fit un clin d’œil. 


    votre commentaire
  • Il faisait bon vivre à notre table, nous étions des gens normaux, une bande d'ami qui rigolaient ensemble, se racontant des anecdotes marrantes, des histoires du passée.

    "Alors c'était comment la vie avant ? Quand vous étiez humain, demandais-je à Gabriel et Dante. 

    -C'est simple ! J'ai toujours été le plus beau ! s'exclama le vampire brun, en faisant les yeux doux, tout en mettant son nez dans mon cou pour y déposer un baiser.

    -Trêve de plaisanterie, vous voulez vraiment connaitre l'histoire ? commença Gabriel.

    -Oui mon chéri, acquiesça Amelia, en souriant à son amant tout en posant sa main sur la sienne."

    (The End - The Doors)

    "Très bien, je suis né en 1847 et Dante 1843. Nos parents étaient de riches propriétaires venus d'Italie. Mère est morte de la tuberculose alors que je n'avais que 14 ans. Notre père Giusseppe Calvelli était l'un des hommes les plus respectés de la ville. Je vivais comme n'importe quel jeune de cette époque, j'étais trop jeune pour aller à la guerre de sécession avec Dante.

    -Seul preuve de son courage, s'exclama Luna.

    -En 1864, mon père accueilli chez nous une jeune orpheline. Ces parents étaient morts dans un incendie, enfin c'est ce qu'elle nous racontait. Environ une semaine plus tard, Dante revint chez nous, il rencontra cette jeune femme du nom de Khristina. Tout deux, nous mimes à la courtiser, ce qui créa bien évidemment des tensions entre nous. Elle en jouait, et nous tombâmes follement amoureux d'elle tous les deux. 

    Au bout de quelques semaines, elle nous dévoila son secret : c'était une vampire. Et nous nous mîmes à la protéger, pour tout compliquer, notre propre père chassait les vampires. Ayant eu vent de quelques histoires de vampire, père réunit un conseil de chasseurs, et ils partirent à la chasse pour trouver le responsable des carnages. 

    Nous avions beau cacher Khristina, ils l'a trouvèrent, père nous renia, nous n'étions plus ses fils. Ils l'emmenèrent pour se rendre au bûcher. Dante et moi voulions la sauver.

    Alors que nous étions sur le point de la libérer, mon père nous exécuta sans remord, il tua ses propres enfants. 

    Le lendemain, je me réveillais dans une ruine au milieu des bois. ma chemise était taché de sang et il y avait un trou dans le tissu là où la balle était passée. La servante de Khristina, une puissante sorcière, m'accueillit. Elle m'avoua que Khristina nous faisait boit son sang sans que nous le sachions et afin que nous achevions notre transformation, il fallait que nous nous nourrissions de sang humain.   

    Dante, lui était inconsolable, il voulait se laisser mourir, il n'avait plus de raison de vivre disait-il. Je le laissais et parti voir si père regrettait d'avoir tué ses fils. Je retrouvais facilement notre maison. Il n'en fut rien, il voulut m'achever mais je le repoussais de toutes mes forces et il s'embrocha dans le pieu qu'il me destinait. Sans savoir ce que je faisais, je me suis nourri de son sang. 

    Quand je suis retournais aux ruines avec une humaine, j'obligeais Dante à boire le sang ...

    -A cette époque, je ne comprenais pas pourquoi tu m'avais forcé ! Je pensais que Khristina était belle et bien morte et pas qu'elle nous avait embobiné une fois de plus.

    -Je t'aimais, et t'aime toujours mon frère ! s'exclama Gabriel. Avant de rencontrer Khristina, nous étions inséparable, on nous appelait les frères Calvelli sans nous différencier l'un de l'autre. Là où tu étais, je n'étais pas bien loin. Je regrette parfois ce temps ... Je ne pouvais pas te laisser mourir. 

    -Donne pas dans la pleurnicherie ! se plaignit Dante. Au faite Laura, demain c'est l'anniversaire de la ville, et ils font une petit fête. Me ferais-tu l'honneur de m’accompagner ? La dernière fois Gabriel accompagnait la femme que j'aimais, je ne laisserais pas l'histoire se répéter. 

    -J'en serais ravi monsieur Calvelli, m'exclamais-je.

    -Ah oui c'est vrai ! s’écriât Amelia. Je fois finir l'un des chars pour la parade !  

    -Oh je veux venir aussi ! ajouta Luna en faisant des yeux de chien battu vers Gabriel.

    -Seulement si tu promets de nous acheter à tous de la barbe à papa, posa comme condition le vampire blond. 

    -Pas de problème ! Mais je suis vraiment obligé pour Dante ? 

    -Ne t'inquiète pas, je mangerais la sienne, répondis en souriant à la belle blonde."

    Nous continuâmes sur une notre plus joyeuse et finîmes la soirée autour de pochettes de sang dans le grand salon de manoir. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique